Banc public

Diffusion :
Samedi et dimanche 16 h 00
Rediffusions :
Jeudi et vendredi 11 h
Durée :
60 minutes

Du 8 juin au 10 septembre

9 février 2016

Émission 19

Segment

Avouer une dépression

On estime que 17 % des Québécois vont souffrir de dépression au cours de leur vie. Julie Gauthier n'aurait jamais pensé qu'elle pourrait un jour en souffrir. Pourtant, la dépression n'a pas d'âge, ni de sexe ou de classe sociale. Et lorsqu'elle frappe, les préjugés tenaces empêchent les personnes atteintes de la reconnaître, voire de l'accepter et de demander de l'aide.

Émission complète

Épisode Complet

Avouer une dépression, voyager à tout âge, Gary Kobinger et le traitement du virus Ebola »

Guylaine rencontre Julie Gauthier, orthopédagogue au primaire, qui a sombré dans une dépression majeure. Le magnifique témoignage d'une femme lumineuse et inspirante. Guylaine s'entretient avec Berthe Giroux, grande voyageuse de 67 ans. Berthe, sac au dos, a parcouru la planète de long en large et ne voit pas le moment où elle s'arrêtera! Gary Kobinger est expert mondial de l'Ebola. Il raconte à Guylaine comment il a trouvé un traitement contre ce terrible virus qui a fait trembler la planète.

Les segments

9 février 2016

Avouer une dépression »

On estime que 17 % des Québécois vont souffrir de dépression au cours de leur vie. Julie Gauthier n'aurait jamais pensé qu'elle pourrait un jour en souffrir. Pourtant, la dépression n'a pas d'âge, ni de sexe ou de classe sociale. Et lorsqu'elle frappe, les préjugés tenaces empêchent les personnes atteintes de la reconnaître, voire de l'accepter et de demander de l'aide.

9 février 2016

Voyager à tout âge »

Seul, en famille, jeune ou plus âgé, voyager est de plus en plus perçu comme un besoin : pour découvrir d'autres lieux et d'autres gens, sortir de l'ordinaire, s'ouvrir au monde. On voyage à différents moments de sa vie et pour différentes raisons.

9 février 2016

Gary Kobinger et le traitement du virus Ebola »

Enfant, Gary Kobinger voulait découvrir un vaccin pour sauver le monde. Aujourd'hui, avec son équipe du Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg, il a trouvé le traitement pour guérir les gens atteints d'Ebola.