Banc public

Diffusion :
Samedi et dimanche 16 h 00
Rediffusions :
Jeudi et vendredi 11 h
Durée :
60 minutes

Du 8 juin au 10 septembre

21 octobre 2015

Émission 7

Segment

Dépendance au sport - partie 1

On dit souvent que la modération a bien meilleur goût. Qu'en est-il pour le sport? Trop d'activités physiques, est-ce dangereux? Peut-on développer une dépendance aux sports?
Collaborateur : Patrick Brunette
Réalisateur : Frédéric Desjardins

Émission complète

Épisode Complet

Dépendance aux sports, Claude Robinson et soins palliatifs à domicile »

Patrice Godin, comédien et adepte d'ultramarathons, nous transmet sa passion pour la course à pied; Claude Robinson fait l'éloge de sa femme Claire pour son soutien pendant ses 20 ans de procédures judiciaires. Et Pierre Desforges, infirmier à la Société des soins palliatifs à domicile du Grand Montréal, raconte comment il accompagne les gens qui choisissent de mourir à la maison.

Les segments

21 octobre 2015

Dépendance au sport - partie 1 »

On dit souvent que la modération a bien meilleur goût. Qu'en est-il pour le sport? Trop d'activités physiques, est-ce dangereux? Peut-on développer une dépendance aux sports?
Collaborateur : Patrick Brunette
Réalisateur : Frédéric Desjardins

21 octobre 2015

Dépendance au sport - partie 2 »

On dit souvent que la modération a bien meilleur goût. Qu'en est-il pour le sport? Trop d'activités physiques, est-ce dangereux? Peut-on développer une dépendance aux sports?
Collaborateur : Patrick Brunette
Réalisateur : Frédéric Desjardins

21 octobre 2015

Claude Robinson »

Même si la Cour suprême a reconnu que son oeuvre, Robinson Curiosité, a bel et bien été plagiée, Claude Robinson n'a pas encore récupéré tout l'argent auquel il a droit. Malgré tout, il a tourné la page sans amertume et il entame ses nouveaux projets avec enthousiasme.
Collaboratrice : Monique Fournier
Réalisatrice : Marie-Josée Lévesque

21 octobre 2015

Soins palliatifs à domicile - partie 1 »

Selon l'Institut national de santé publique du Québec, environ 80 % des patients atteints de cancer en phase terminale aimeraient mourir à la maison. Or, dans les faits, à peine 10 % d'entre eux y parviendront, car les soins palliatifs à domicile sont peu développés au Québec.
Collaborateur : Patrick Brunette
Réalisateur : Louis Asselin

21 octobre 2015

Soins palliatifs à domicile - partie 2 »

Selon l'Institut national de santé publique du Québec, environ 80 % des patients atteints de cancer en phase terminale aimeraient mourir à la maison. Or, dans les faits, à peine 10 % d'entre eux y parviendront, car les soins palliatifs à domicile sont peu développés au Québec.
Collaborateur : Patrick Brunette
Réalisateur : Louis Asselin